Retour aux Musiques d'Afrique
Frank Bessem's
Musiques d'Afrique:

Bako Dagnon (1948-2015)
(Mali)
Musiques d'Afrique
Musiques du Mali
Bako Dagnon (parfois écrit comme Backo ou Baco Dagnon) a sorti un premier CD en 2007, mais elle fait partie d'une génération de grandes cantatrices maliennes. Née en 1948, elle commence à chanter étant enfant, en accompagnant sa mère à des cérémonies comme des baptêmes et mariages. Comme tout griot, elle hérite de ses parents la connaissance de la tradition épique du Mali, afin de pouvoir chanter l'histoire du Mali, en la retraçant jusqu'à l'Empire mandingue du treizième siècle. À Kita, elle a été recrutée pour représenter sa région aux Biennales de Bamako en 1972. Elle y s'impose avec la chanson historique « Yiri Kolo ». En 1974, elle intègre l'Ensemble Instrumental National du Mali, où elle reste pendant 10 ans. Aux côtés des grandes chanteuses telles que Mokontafe Sacko, Sarafing Kouyaté, Wandé Kouyaté et Nantenedié Kamissoko, elle contribue au développement et à la promotion de la musique traditionnelle malienne avec l'Ensemble Instrumental. Pour tout dire, le doyen de la musique malienne, feu Bazoumana Sissoko, l'invitait plusieurs fois dans sa cour pour qu'elle chant pour lui.

Si bien inconnue hors de son pays jusqu'à la sortie de « Titati », Bako avait enregistré cinq cassettes au Mali. Mais son importance pour la musique malienne est au delà de sa production discographique, ses connaissances encyclopédiques des langues, des traditions et de l'histoire de son pays sont réputés, et Ali Farka Touré semble l'avoir demandé à plusieurs reprises la signification exacte des certaines chansons mandingues. En plus, elle a chanté dans l'album de Mamani Keita & Marc Minelli, « Electro Bamako », où elle ajoute sa voix dans la chanson Donso Ke). Quand Ibrahima Sylla de Syllart Productions lui demande de rejoindre le studio pour l'enregistrement du second volume de projet « Mandekalou », la route s'ouvre pour un album à son propre nom. « Titati » a été enregistré principalement dans le Studio Bogolan à Bamako, et affiné et mixé à Paris par François Bréant (« Soro » de Salif Keita, « Sinikan » de Bambino). L'album offre un mélange intéressant des chansons anciennes et arrangements modernes, la voix sublime de Bako et la variation du répertoire rendent cet album un classique instantané.


Sources:
Notes de pochette CD Titati
RFI web site [external link]


Née: 1948, à N'Golobladji, près de Kita
Style: musique de griot mandingue, mandé, malinké.

Bako Dagnon

Discographie:

Titre Année Maison de disques Remarques
Sidiba 2009 Syllart /Discograph
Titati 2007 Syllart 613301-2 (Discograph)
Kedo K7
Nnah vol.1 K7



retour à la page Musiques du Mali

Copyright © 1998-2009 Frank Bessem

Page ajoutée avril 2008