Retour aux Musiques d'Afrique
Frank Bessem's
Musiques d'Afrique:

Mokontafe Sako (1934*-2002)
(Mali)
Musiques d'Afrique
Musiques du Mali
Mokontafe Sako a été parmi les principales chanteuses maliennes pendant les deux premières décennies après l'independence. Après l'éclatement de la Fédération du Mali en août 1960, Mokontafé quittait Dakar dans la délégation de Modibo Keita afin de rentrer à Bamako. Etant proche de la famille du président Keita, elle avait été demandé desélectionner des chanteurs, chanteuses et musiciens afin de constituer l'Ensemble National Instrumental du Mali. Cette ensemble a été créée pour animer cérémonies et fêtes officielles, mais également pour puiser dans les diverses traditions musicales de toutes les régions culturelles du Mali, telles que le Mandé, le Wagadu, la région de Segou, le Kaarta et le Sankoré. Dans ce cadre, Mokontafé assistait le directeur de l'ensemble, Bourama Sacko.

Depuis 1963, l'Ensemble National était en quelque sorte les ambassadeurs culturels du Mali à l'étranger, et ils remportaient des grands prix aux festivals internationaux de l'époque, par exemple le médaille d'or Festival des Arts Nègres de Dakar en 1966, et d'autres à Lagos, et au Festival Panafricain des Arts d'Alger en 1969. Mokontafé a fait des spectacle avec l'Ensemble Instrumental en Europe, aux Etats-Unis et en Chine. Puisque au Mali des années 60 il n'y avait pas d'infrastructure pour presser des disques, il n'y a que peu d'enregistrements qui sont faits dans les pays voisin. En 1965, par exemple, Mokontafé a sorti un single 45 tours, « Echos du Mali » (Sacko Monkontafé accompagné par Diabaté Mamadou et Sissoko Dialy Madi, Vogue EPL 7.763).

Pendant les années 1970, Mokontafé a enregistré quatre albums pour le label Sonafric. Mais son importance pour la musique et la société malienne dépasse largement celle des quatre album, car elle était là au moment l'histoire de son pays s'écrivait, au moment de l'indépendance et pendant les premières décennies, où elle chanta aux occasions importantes. Sa musique était diffusée à la radio du Mali pendnat les jours de fête, et Mokontafé était respectée et estimée pour sa voix, son charme et son sourire. Elle se retire de la musique et de la vie publique en 1990, même si en 2002, elle compose encore une chanson à l'occasion de la Coupe d'Afrique des Nation de Footbal, tenu au Mali dans cette ann7eacute;e.

Musiciens dans Les Aigles du Mali:
Ali Wagué flûte
Modibo Kouyaté guitare
Solo Diabaté ngoni (tétracorde)
Bourama Kouyaté balafon


* Selon Eric S. Charry dans son oeuvre « Mande Music » page 396, Mokontafé était née en 1937.
Mokontafe Sako


Sources:
Radio Africa Malian vinyl records discography [lien externe]
Mokontafé Sacko n'est plus: une grande dame à la voix suave et au sourire ravageur, dans: l'Essor du 27-12-2002 [lien externe]

Née: 1934 ou 1937, décédée le 25 décembre 2002.
Style: musique bambara, musique des griots.

Discographie:

Titre Année Maison de disques Remarques
Mokontafe Sako et son ensemble traditionnel 1977 Sonafric SAF 50 059 LP
Les Aigles du Mali 1976 Sonafric SAF 50 033 LP
Spécial Biennale du Mali 1976 Sonafric SAF 50 021 LP
Farafina Moussow 1975 Sonafric SAF 50 012 LP



retour à la page Musiques du Mali

Copyright © 1998-2010 Frank Bessem

Page ajoutée février 2010