Burkina Faso

Djembe
Sur le Burkina Faso
Le Burkina Faso est loin d'être un pays célèbre pour sa musique comme le Mali voisin. Pourtant, avec la diversité culturelle et les talents présents au pays, le Burkina devrait être en mesure de s'offrir un paysage musical riche et prospère. Mais au Burkina, depuis des décennies, le gouvernement n'a pas pu promouvoir la création d'un secteur de musique moderne comme au Mali ou en Guinée.
Haute Volta, comme le pays fut connu jusqu'au 3 août 1984, a connu plusieurs coups d'Etat militaires et de ce fait il n'y avait pas un environnement stable pour un développement de l'art. En plus, la musique importée, que ça soit la musique malienne ou la musique congolaise ou ivoirienne, dominait sur le marché phonographique. Ce n'est que depuis 1983, après l'avènement au pouvoir de Thomas Sankara, des Semaines Nationales de la Culture ont été organisées pour présenter des artistes.

• Les précurseurs et les éminences grises de la musique voltaïque
Malgré ce manque de soutien, il y avait un bon nombre d'artistes et groupes au cour des années. Parmi les plus connus il y a Amadou Balaké qui participait plus tard dans Africando. On peut également énumérer les artistes des premières décennies tels que Georges Ouedraogo, Mangue Konde & le Super Mandé, Orchestre Volta Jazz, Orchestre Harmonie Voltaïque, Orchestre C.V.D., Tidiani Coulibaly & Les Dafra Stars, Sandwidi Pierre et Simporé Maurice.

• Une nouvelle génération
Les années 80 et 90 ont vu l'arrivée d'une nouvelle génération d'artistes. De styles très variés, du reggae, de l'afro-zouk, la musique d'inspiration mandingue et des rythmes locaux comme le ouarba. Idak Bassave, Amity Meria, Nick Domby, Bil Aka Kora, Zedess et Solo Dja Kabako sont les principaux défenseurs de cette nouvelle génération.

• Musique traditionnelle
Quant à la musique traditionnelle, le Burkina Faso montre une grande richesse. Il y a de nombreux artistes très respectés qui font de la percussion (Adama Dramé) de la musique au balafon (Saramaya, Les Freres Coulibaly) ainsi que des ensembles de musique et danse traditionnelles tels que Farafina, Djiguiya ou le Troupe Saaba. Il y a également la musique dite world de Gabin Dabiré, qui, basé en Italie depuis des longues années, s'inspire sur la tradition.

• Musiques urbaines
Finalement, il y a une activité remarquable sur le plan du hip hop au Burkina, avec les principales formations Yeleen, Sofaa, Kouma Kan, Clepto-Gang et tant d'autres.


Burkinabe flag Nom officiel :
Burkina Faso

map Burkina Faso
Région :
Afrique de l'ouest
Capital : Ouagadougou

Langue officielle : Français

Principaux ethnies :
Plus de 60, les plus nombreux sont les Mossi (près de la moitié de la population), les Gourmantché, les Peuls, les Dioula, et les Bissa



Free Web Counters
Convertible Car Seat



Burkina Faso : les pages d'artistes
Liens utiles sur des artistes burkinabè
Valid CSS!